Textiles intelligents

Des fils de monofilaments de polyamide revêtus de graphène et d’oxyde de graphène pour former des électrodes fibreuses souples

Cet article relate les travaux d’une équipe turque sur la fonctionnalisation de fils de monofilaments de polyamide dans le but de concevoir des électrodes textiles souples. Des fils de polyamide de 3000 tex ont été revêtus d’oxyde de graphène selon une simple technique d’enduction par trempage appliquée plusieurs fois dans une formulation de teneur variable en oxyde de graphène. Les…

Évaluation des performances et des propriétés antibactériennes d’un spacer 3D piézoélectrique

La demande croissante de systèmes d’alimentation énergétique pour des dispositifs électroniques et capteurs portables oriente les travaux des chercheurs vers la conception de nouveaux matériaux ou dispositifs permettant la récupération d’énergie. Une équipe turco-indienne a préparé des tricots spacer 3D piézoélectriques intégrant des fils conducteurs de PA 6.6 argentés (Shieldex®) et des monofilaments piézoélectriques de PVDF (entretoise). L’article décrit les…

Electronique verte et souple à base de protéines

Utilisés pour la fabrication de batteries Li-ion souples, de dispositifs d’affichage extensibles, d’écrans tactiles transparents, de haut-parleurs et autres actionneurs, les conducteurs ioniques constituent une classe de matériaux très intéressante. Cependant, la plupart d’entre eux sont des composants de synthèse qui sont souvent très coûteux, toxiques et non recyclables. Une équipe commune à la Technical University of Denmark (DTU) et…

Une fibre hybride combine la force du métal et l’élasticité du caoutchouc

Menée par le Professeur Michael David DICKEY, une équipe du département Chemical and Biomolecular Engineering, au sein de la North Carolina State University, a développé un nouveau filament bicomposant hybride. Il s’agit d’un filament de type âme et gaine qui comprend un métal liquide à base de gallium en âme (conducteur) et une gaine isolante en élastomère à blocs SEBS…

Un polymère à mémoire de forme qui réagit à l’activité biologique

Une équipe de scientifiques commune à l’Université de Syracuse et à l’Université de Bucknell a mis au point le tout premier polymère à mémoire de forme capable de réagir à une activité biologique, en particulier à une activité enzymatique. Dirigés par le doctorant Shelby BUFFINGTON, les chercheurs ont utilisé la technique d’électrospinning pour développer des voiles de fibres bicomposantes associant…

Vêtement intelligent à accumulateur d’énergie (brevet WO201925247)

Afin d’assurer une alimentation en énergie, aisée et fiable, pour un vêtement intelligent, un accumulateur d’énergie (3) est relié magnétiquement selon un agencement défini, de manière à aligner l’un par rapport à l’autre, selon un agencement défini, un premier élément de couplage d’énergie (6) dans l’accumulateur d’énergie (3) avec un second élément de couplage d’énergie (9) dans le vêtement (1),…

Des chercheurs utilisent des étiquettes RFID pour suivre les mouvements

Des chercheurs de Carnegie Mellon University, États-Unis, ont trouvé des moyens de suivre les mouvements du corps et détecter les changements de forme à l’aide d’un réseau d’étiquettes d’identification par radiofréquence (RFID). Les chercheurs  ont montré qu’ils pouvaient utiliser une antenne mobile unique, pour surveiller un réseau de balises sans étalonnage préalable. « En fixant ces étiquettes RFID, nous avons…

La métallisation autocatalytique, technologie intéressante pour les tissus intelligents

Une nouvelle technique, développée par une équipe multidisciplinaire de l’Imperial College of London, permet aux encres métalliques de recouvrir des fibres entières plutôt que de simplement recouvrir la surface du tissu. Pour recouvrir les fibres, les chercheurs les ont d’abord recouvertes de particules microscopiques de silicium, puis les ont immergées dans une solution contenant des ions métalliques. Ce processus préparatoire, connu…

La chaleur du corps utilisée pour alimenter des «vêtements intelligents»

Des chercheurs de l’Université du Massachusetts à Amherst annoncent avoir mis au point un tissu capable de capter la chaleur corporelle pour alimenter de petites microélectroniques portables, telles que des suiveurs d’activité. Dans une première édition en ligne de Advanced Materials Technologies, ils expliquent qu’en théorie, la chaleur corporelle peut produire de l’énergie en tirant parti de la différence entre la température corporelle et l’air ambiant…

Les scientifiques de UMass Amherst créent des tissus alternatifs aux piles pour appareils portables

L’absence d’une source d’alimentation légère et durable a considérablement freiné le développement de biocapteurs portables pour la surveillance de la santé. Des scientifiques de l’Université du Massachusetts à Amherst, dirigés par la chimiste des matériaux Trisha L. Andrew, ont déclaré avoir mis au point une méthode permettant de créer un système de stockage de charges s’intégrant facilement dans les vêtements…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer