Composites

Propriétés thermomécaniques des nano-composites de graphène avec copolymère Kevlar-Nomex: une comparaison des interactions physiques et chimiques

Cet article rapporte la préparation de nano-composites de copolymère Kevlar-Nomex avec des feuilles de graphène exfolié vierge et fonctionnalisé (Grs). Les plaquettes d’oxyde de graphène (GrO) ont été amidées par la réaction de l’aramide à terminaison amine (Ar) avec les groupes fonctionnels présents sur la surface de GrO pour préparer les films nano-composites avec différentes charges de GrO. Les changements…

Composite de polymère renforcé de fibres pseudo-ductiles (PRF) imprimé en 3D utilisant des orientations de fibres discrètes

L’utilisation de matériaux composites polymères renforcés de fibres (FRP) ne cesse de croître dans les infrastructures civiles en raison de leur haute résistance, de leur faible poids et de leur flexibilité de fabrication. Cependant, le FRP est caractérisé par une rupture soudaine et manque de ductilité. Lorsqu’ils sont utilisés dans la construction, une défaillance progressive des composants en PRF est…

Permittivité complexe et protection contre les interférences électromagnétiques -Efficacité de la fibre OPEFB-acide polylactique chargée d’oxyde de graphène réduit

Cette étude visait à fabriquer des composites de fibres de grappes de fruits vides de palmier à huile (OPEFB) renforcées par une matrice d’acide polylactique (PLA) et remplies d’oxyde de graphène (rGO) chimiquement réduit. Un total de 2 à 8% en poids de composites rGO / OPEFB / PLA ont été caractérisés pour leur permittivité complexe à l’aide d’une technique…

Impression en vrai 3D de composites renforcés de fibres de carbone continues

La société américaine Electroimpact, Inc. a développé un nouveau système d’impression 3D en continu de matériaux composites thermoplastiques de hautes performances renforcés de fibres avec six degrés de liberté. Il s’agit de pouvoir réaliser rapidement et sans outil des pièces composites de grade aérospatial tout en offrant une nouvelle liberté de conception qui était jusqu’à aujourd’hui impossible avec les méthodes…

Développement et caractérisation multi-échelles d’interlock 3D avec différentes architectures tissées pour des applications composites

La caractérisation multi-échelle de la préforme textile en fibres naturelles est un moyen indispensable pour comprendre et évaluer les propriétés mécaniques et le comportement du composite. Dans cette étude, une caractérisation expérimentale à plusieurs échelles est effectuée sur des tissus tridimensionnels (3D) entrelacés de chaîne en fibre de lin aux échelles de fibre (micro), itinérante (méso) et de tissu (macro).…

Fraunhofer Institute l’assemblage des composants CFRP

L’Institut Fraunhofer pour la technologie laser ILT et quatre partenaires ont développé une nouvelle méthode d’assemblage des composants en polymère renforcé de fibre de carbone (CFRP), ce qui permet de gagner du temps en raccourcissant le processus de production. La méthode utilise un laser pulsé ultra-court pour percer des trous pour les attaches dans la préforme textile avec une précision…

Étude de la classification et des propriétés des textiles tridimensionnels

Les tissus tridimensionnels sont utilisés comme élément de renforcement des composites structurels et leur géométrie en affecte les propriétés physiques et mécaniques. Sur la base de la courbure et des directions des câbles de fibres dans ces textiles tridimensionnels, quatre unités géométriques représentatives (RGU) sont proposées, à savoir l’unité géométrique orthogonale, l’unité géométrique incurvée, l’unité géométrique inclinée et l’unité de…

Composites biomimétiques à dureté accrue utilisant des protéines triblocs inspirées de la soie et des renforts alignés en nanocellulose 

La soie et la cellulose sont des biopolymères qui présentent un fort potentiel en tant que matériaux durables à l’avenir. Ils ont également des propriétés complémentaires, adaptées à une combinaison dans des matériaux composites où la cellulose constituerait le composant de renforcement et la soie la matrice tenace. Un défi majeur concerne l’équilibrage de la structure et des propriétés fonctionnelles…

Composites autoréparables et leurs performances à travers des tests mécaniques et de durabilité

Les matériaux composites sont massivement utilisés comme alternatives légères aux métaux dans les applications structurelles. Toutefois, la fragilité de leur matrice les rend plus vulnérables à l’apparition et à la propagation de fissures, ce qui nécessite des opérations de maintenance longues et coûteuses, associées à un fort impact sur l’environnement. Une équipe de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) a…

Un matériau capable de se réparer tout seul

Chacun connaît le principe de la colle Araldite® (aujourd’hui Sader®) à deux composants (une résine époxyde et un agent durcisseur, catalyseur de polymérisation) qui permet de tout coller lorsque les deux composants sont mélangés. Depuis plusieurs années, divers acteurs s’inspirent de ce principe pour développer des matériaux composites à propriétés d’autoréparation capables de colmater des microfissures. Une équipe de scientifiques…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer